50. Lancy (GE) – Adret Pont-Rouge

Adret Pont-Rouge

Lancy (GE)

Mandatée par l’Etat de Genève pour piloter et coordonner le projet de l’Adret Pont-Rouge, la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC) a pour mission de coordonner ce projet immobilier d’envergure.

Il proposera en finalité 640 logements qui s’inscrivent dans divers chantiers dont celui du renouvellement pour le périmètre La Praille-Acacias-Vernets (PAV) et la construction de la nouvelle liaison ferroviaire qui reliera la gare Cornavin à celle d’Annemasse (CEVA).

Les principaux objectifs étant de porter une attention particulière à la mobilité, la sécurité, l’énergie et l’environnement sur l’ensemble du site. Afin d’assurer la mixité du quartier et d’accroître le parc de logements d’utilité publique (LUP) dans le Canton de Genève, la FPLC a attribué différents immeubles à divers maîtres d’ouvrage.

Les terrains à bâtir ont été remis sous la forme de droits distincts et permanents de superficie (DDP), en garantissant la pérennité des loyers bon marché. Parmi les 13 partenaires réunis, la Coopérative Cité Derrière a été choisie.

Notre coopérative réalisera le bâtiment L12 du lot E offrant 62 logements allant de 2 à 5 pièces (typologie genevoise). Le rez accueillera une salle communautaire destinée aux locataires.

Le dossier de mise à l’enquête a été déposé fin décembre 2017 et des compléments en novembre 2018. L’autorisation de construire devrait être en force en début 2019.

L’ouverture du chantier est prévue pour avril 2019 et la mise à disposition de nos appartements fin 2021.

© Mammut Lab
© Imagina

Typologie genevoise

1 appartement de 2 pièces

19 appartements de 3 pièces

26 appartements de 4 pièces

16 appartements de 5 pièces

Situation

Le périmètre Adret Pont-Rouge a été découpé en 5 lots (A, B, C, D, E) et un immeuble (L13). A l’image d’un pôle urbain, ce quartier verra le jour entre la Praille, le parc de la Mairie de Lancy et le plateau de Lancy.

Proche de toutes les commodités, des commerces et des écoles, il bénéficiera d’importants transports publics, au cœur d’un réseau de communication menant aisément à la gare de Genève via la nouvelle gare CEVA, l’aéroport, l’autoroute A1 ou direction la France.

La mobilité douce, une des priorités, offrira plusieurs parcours vers les lieux de loisirs, le parc et la promenade reliant le plateau de Tivoli au quartier du Bachet.